Chutes : aménager son intérieur pour réduire les risques

reduire risques chutes amenager interieur
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someonePrint this page

Saviez-vous que même dans votre propre logement, la probabilité de chute est élevée ? Une multitude d’obstacles et d’inattentions peuvent entrainer la chute. Il peut s’agir d’un simple tapis, fils électriques, sols glissants ou encore les meubles. Cela peut aussi être causé par le manque d’éclairage ou encore, la perte d’équilibre. « A chaque âge ses problèmes ainsi que les façons de les prévenir ».

Cependant, tomber peut arriver à tout le monde : enfant, adulte mais surtout les personnes âgées. Il n’y a que les circonstances de la chute et ses résultats qui peuvent être différents en fonction des moments de la vie.

Comment repérer les risques dans les différents endroits de votre maison ?

La chute est une péripétie qui peut apparaitre tout au long de la vie. Toutefois, avec l’âge, on devient moelleux, moins agile, les os se fragilisent et les risques et résultats s’aggravent. Les chutes sont causées par de nombreux facteurs de risque, à savoir : l’état de santé, l’alimentation, la prise de médicament, l’inactivité, l’aménagement du domicile, etc. Certains peuvent être changés, voir améliorés, l’aménagement de son logement, par exemple.

Le côté éclairage permet-il un déplacement facile ? En effet, pensez à équilibrer l’efficacité lumineuse, pour ne pas qu’elle soit être trop éblouissante ni insuffisante. Aussi, il faut également éclairer les coins sombres. Les interrupteurs doivent être facilement accessibles et reconnaissables, en les entourant de ruban adhésif phosphorescent, ou en installant un détecteur de mouvement, en les plaçant près des portes d’accès par exemple. Réorganisez les placards et rangez les objets régulièrement utilisés à portée de main.

Les plus dangereux sont les marches et les escaliers. Il est indispensable de recouvrir les bords des marches par des « nez de marches antidérapants et phosphorescents » vissés. Il ne faut surtout pas oublier d’aérer les lieux de passages, en utilisant des goulottes range-fil, ou en les fixant aux murs. Les multiprises et rallonges sont impérativement à éviter car les pieds risquent de s’y trébucher. Il faut aussi penser à installer des réhausseurs pour les fauteuils et le lit, et surtout, une barre d’appui dans les toilettes aidant la personne à se relever. La baignoire et la douche doivent être sécurisées, avec un siège ou planche, des barres d’appui, des tapis avec des bandes antidérapantes et antiglisse.

Comment informer l’extérieur en cas de difficulté grave ?

Il est essentiel de faire installer plusieurs téléphones dans la maison, avec une fiche d’appel d’urgence à côté de chacun afin de pouvoir appeler facilement en cas d’ennuis grave. Et surtout, laisser une clef à un individu de confiance, famille ou proche, pour que vous ne soyez pas prisonnier à l’intérieur de votre habitation.

En vieillissant, il faut réapprendre à être autonome et indépendant car tout peut s’avérer difficile, même se lever. Pour y remédier, il faut conserver une excellente qualité de vie.

Be the first to comment on "Chutes : aménager son intérieur pour réduire les risques"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*