Pratiquer la boxe pour lutter contre Parkinson

maladie parkinson lutter pratiquer boxe
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someonePrint this page

Chaque année, on recense plus de 225 000 personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Maladie dégénérative, elle touche la zone du cerveau, rendant ainsi défectueux le contrôle des mouvements, des sensations de plaisir et de désir. Lenteur, rigidité des mouvements, tremblement, troubles de la motricité, … sont des symptômes de la maladie Parkinson.

Hormis les traitements médicamenteux ou la chirurgie, les médecins prescrivent une rééducation physique. Si habituellement on préconise aux sujets atteints de ménager leurs efforts, certains d’entre eux ont décidé de combattre la maladie sur un ring, avec des gants de boxe.

Eh oui, sachez qu’il est à présent possible de lutter contre Parkinson grâce à la boxe ! Improbable selon certains, et pourtant bénéfique pour ceux qui l’ont testé.

La « box-thérapie », une tendance née aux États-Unis

La méthode a vu le jour en 2006, sous le nom de « Rock Steady Boxing », à Indianapolis aux États-Unis. Le programme est basé sur trois concepts. En premier lieu, la cohésion entre les pratiquants qui ont contracté la maladie de Parkinson. Ensuite, la remise en forme proprement dite. Elle consiste à exécuter une série d’exercices de boxe destinés à renforcer à nouveau les capacités musculaires perdues à cause de la maladie. Enfin, le soutien, qui est d’une importance capitale dans ce type de maladie. L’idée est ainsi de faire sentir aux malades qu’ils sont accompagnés dans leur combat, que des gens s’intéressent à eux.

Ayant porté ses fruits, le programme s’est vite propagé dans tout le pays, même jusqu’au Canada. Là-bas, des chercheurs se sont penchés sur les effets de la boxe sur les différents symptômes de la maladie de Parkinson. Ceux qui ont adoptés la méthode, eux, semblent être convaincus et constatent une nette amélioration de leur cas.

Halte aux préjugés !

La boxe et la maladie de Parkinson sont souvent associées à Mohamed Ali qui a succombé à ladite maladie trente ans après avoir été diagnostiqué. Beaucoup pensent que le fait de recevoir de nombreux coups, et donc de s’exposer à des traumatismes, peut prédisposer un individu à la maladie de Parkinson. Alors pourquoi conseiller aux malades de pratiquer la boxe ?

Avant tout, selon les médecins, la pratique de la boxe n’augmente pas automatiquement les risques de contracter la maladie de Parkinson. Au contraire, elle aiderait les patients à diminuer les symptômes. L’idée n’est pas de vous faire monter sur un ring pour combattre. La boxe est utilisée pour retrouver la coordination entre les réponses musculaires et les fonctions cognitives, l’équilibre, la motricité,… Vous suivrez un entraînement de type olympique, avec des gants, des punchings ball, des sacs de sable,… Bref, vous apprendrez les techniques de boxe tout en rééduquant votre physique. Vous serez bien évidemment suivi par des entraîneurs mais aussi par des kinésiologues.

La boxe n’améliore pas uniquement le physique. Elle renforce également le mental. Elle pousse les malades ayant contracté les maladies neurologiques de type Parkinson à se surpasser, à aller au-delà de la maladie. La boxe est une impressionnante et symbolique thérapie. Le seul adversaire sur le ring sera la maladie. Il ne vous reste donc plus qu’à enfiler vos gants et mettre K.O la maladie de Parkinson.

Be the first to comment on "Pratiquer la boxe pour lutter contre Parkinson"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*